=

XNous utilisons des cookies pour améliorer l’expérience des utilisateurs. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Pour de plus amples informations.

Informations utiles


Conduire en Espagne

Que vous faut-il pour conduire en Espagne ?

Avoir plus de 18 ans et posséder un permis de conduire en vigueur. Si vous êtes citoyen d'un pays autre que les états membres de l'Union européenne, la Suisse, la Norvège, l'Islande ou le Liechtenstein, vous devez être muni d'un permis de conduire international. Pour louer un véhicule, il est nécessaire d'avoir au moins 21 ans et une carte de crédit. Certaines compagnies exigent en outre une ancienneté d'un ou deux ans de permis de conduire. Quoi qu'il en soit, nous vous recommandons de vérifier ces conditions auprès du consulat ou de l'ambassade d’Espagne avant de commencer votre voyage.

Informations utiles


Conduire en Espagne

Vous avez l'intention de venir en Espagne avec votre voiture ?

Vous aurez besoin du permis de conduire (voir la question « Que vous faut-il pour conduire en Espagne ? »), une assurance et un permis de circulation temporaire pour le véhicule. Ce dernier peut être demandé auprès des douanes. Sa validité est de six mois. En ce qui concerne l'assurance, si vous provenez d'un état membre de l'Union européenne, de Suisse, de Norvège, d'Islande, du Liechtenstein, d'Andorre ou de Croatie, il vous suffit d'être muni de votre carte verte en vigueur. Si vous provenez d'un autre pays, il vous faudra souscrire à une assurance frontière. Il s'agit d'une assurance temporaire de responsabilité civile obligatoire pour les véhicules à moteur. Quoi qu'il en soit, nous vous recommandons de vérifier ces conditions auprès du consulat ou de l'ambassade d’Espagne avant de commencer votre voyage.

Informations utiles


Conduire en Espagne

Quelles sont les normes de sécurité à respecter en Espagne ?

Il est interdit d'utiliser un téléphone portable sans kit mains-libres en conduisant, ou des dispositifs dont l'objectif est d'échapper à la surveillance des agents de la circulation. La ceinture de sécurité est obligatoire pour tous les passagers du véhicule. Avant de faire le plein d'essence, éteindre la radio et le téléphone portable. Utiliser un gilet réfléchissant pour sortir du véhicule et se situer sur la chaussée ou l'accotement. Employer des triangles de signalisation si le véhicule est immobilisé sur la chaussée ou l'accotement. Ne doubler que dans les zones autorisées, et par la gauche. Pour les motos, bicyclettes et cyclomoteurs, le port du casque est obligatoire. Les limitations de vitesse sont : 120 km/h sur les voies rapides et autoroutes, 100 km/h sur les routes conventionnelles, 90 km/h sur le reste de la voirie et 50 km/h en agglomération. Le taux d'alcool ne doit jamais dépasser 0,5 g/l (0,25 mg/l dans l'air expiré). Rappelez-vous en outre que le stationnement sur la voie publique n'est pas toujours autorisé ni gratuit. De nombreuses villes possèdent des zones de stationnement réglementé et payant.

Informations utiles


Conduire en Espagne

Les routes espagnoles sont-elles payantes ?

La grande majorité des routes du réseau national espagnol sont gratuites. C'est le cas des voies rapides (chaussées indépendantes à double sens et sans croisement à niveau). Certaines routes peuvent cependant être payantes. Ce sont les autoroutes. La somme à payer varie selon les cas, mais en général, il existe toujours des voies alternatives gratuites. Au péage, le paiement peut être réalisé en espèces, par carte bancaire ou via télépéage (ce qui requiert l'installation d'un dispositif dans l'automobile). Sachez que les autoroutes possèdent des bornes SOS à peu près tous les deux kilomètres. Pour de plus amples informations : Association des sociétés espagnoles concessionnaires d'autoroutes, tunnels, ponts et voies à péage .

Informations utiles


Conduire en Espagne

Comment connaître l'état des routes ?

Le site Web de la Direction générale de la circulation routière offre des informations en temps réel sur l'état des routes. Les stations de radio diffusent également des informations sur l'état des routes dans le cadre de leurs bulletins d’information. Pour de plus amples informations : Direction générale de la circulation (http://infocar.dgt.es/etraffic/)

Informations utiles


Conduire en Espagne

Comment payer une amende ?

Les infractions sanctionnées par la Loi de sécurité routière doivent toujours être payées. Par téléphone au 060 (depuis l'Espagne) : le service est uniquement en espagnol. Le paiement est réalisé par carte bancaire. Par Internet : à travers le site Web de la Jefatura Virtual de la Dirección General de Tráfico de España (préfecture virtuelle de la Direction générale de la circulation). Auprès des succursales du Banco Santander. Dans les bureaux de poste espagnols. Dans tous les cas, vous devrez vous munir du numéro de dossier de la contravention. Si celle-ci est réglée dans un délai de 20 jours calendaires, une réduction de 50 % est appliquée sur le montant à payer. Si la sanction est imposée par une autorité locale sur une voie urbaine, il est conseillé de se rendre directement au service de la circulation routière de la mairie.

Informations utiles


Conduire en Espagne

Quels types de carburants trouverez-vous en Espagne ?

Les stations-service espagnoles proposent généralement les carburants suivants : Essence sans plomb 95. Essence sans plomb 98. Gasoil A. Biodiesel. Vous pouvez consulter toutes les stations-service d'Espagne, les types de carburants fournis et leurs prix sur le site Web du ministère espagnol de l'Industrie, du Tourisme et du Commerce, Geoportalgasolineras

Informations utiles


Conduire en Espagne

Comment les enfants doivent-ils voyager en voiture ?

Dans tous les cas, y compris à bord d'un taxi, les normes suivantes doivent être respectées : Quel que soit leur âge, les enfants ne peuvent pas voyager dans les bras. Aucun enfant de moins de 12 ans ne peut occuper le siège avant, à moins d'utiliser un dispositif homologué prévu à cet effet. Les enfants de moins de trois ans doivent être attachés au moyen d'un système de fixation homologué, adapté à leur taille et à leur poids. Ils doivent toujours s'asseoir sur le siège arrière. Toute personne de plus de trois ans d'une taille inférieure à un mètre cinquante doit utiliser des systèmes de fixation adaptés à sa taille et à son poids.