=

Une escapade à Aranjuez



  • « El niño de la espina », fontaine du jardin de La Isla. Aranjuez

Au sud de Madrid, vous trouverez Aranjuez, une ville classée au rang de paysage culturel de l'humanité par l'UNESCO pour ses spectaculaires jardins et ses magnifiques monuments comme le palais royal. Voici quelques pistes pour profiter d'une escapade sur une journée.


XNous utilisons des cookies pour améliorer l’expérience des utilisateurs. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Pour de plus amples informations.

Une escapade à Aranjuez


MATIN (10h00 – 12h30)

Si vous allez visiter Aranjuez au départ de Madrid, l'une des solutions les plus pratiques consiste à prendre un train de la ligne C3 depuis la gare d'Atocha. En arrivant, votre première destination ne peut être que le palais royal. Depuis sa vaste place d'armes, vous aurez une vue imprenable qui mérite plusieurs photos. De nombreux monarques avaient l'habitude de passer le printemps et de célébrer des fêtes dans ce palais. Vous mourrez sûrement d'envie d'entrer. Sachez qu'il existe deux modalités de visite : libre et guidée, la seconde étant la seule qui vous permettra d'accéder aux appartements privés du roi. À la sortie, nous vous proposons de parcourir le jardin du Parterre et d'emprunter le joli pont qui vous conduira au jardin de La Isla, encerclé par les eaux du Tage. On peut y voir une cascade connue sous le nom de « Castañuelas ». Dans le jardin, prenez le temps de contempler ses statues de thématique mythologique, ou de vous asseoir sur la jolie place du « Niño de la espina ».

Une escapade à Aranjuez


MIDI (12h30 – 16h00)

Après cette promenade dans les jardins, la découverte du centre historique s'impose. Le boulevard Capitán Angosto Gómez Castrillón vous permettra de faire quelques achats et de contempler plusieurs monuments, dont l'ancien hôpital San Carlos. Vous rejoindrez alors les arènes du XVIIIe, où vous attend une visite guidée à travers le « ruedo » (arène au sens strict), la chapelle, le « callejón » (couloir entre l'arène et les gradins), les gradins, le « burladero » (palissade) et le musée taurin. Vous aurez même la possibilité de saisir une cape ! Une petite faim ? Revenez vers la zone du jardin du Parterre, où la rue de la Reina vous propose de nombreux établissements pour vous restaurer. Le plus emblématique, « El Rana Verde », est situé sur le bord du Tage. Nous vous recommandons de goûter des spécialités comme le faisan.

Une escapade à Aranjuez


APRÈS-MIDI (16h00 – 19h00)

Partez à la découverte de l'immense et spectaculaire jardin du Príncipe. Si vous voyagez avec des enfants, ou si vous n'avez pas trop envie de marcher, une solution amusante consiste à emprunter le Chiquitrén. Nous vous recommandons même de prendre un billet combiné, qui vous permettra également de faire un tour en bateau touristique. À bord du Chiquitrén, au cours de votre promenade dans le jardin, vous contemplerez des fontaines comme celles de Narcisse et d'Apollon, des arbres centenaires, des étangs comme celui de Chinescos... Et il n'est pas rare d'apercevoir des faisans, des écureuils, ou même des paons. Le train fait deux haltes : au musée des Falús Reales et à la « Casa del Labrador » ou maison du laboureur (que vous pourrez visiter à condition d'avoir réservé à l'avance, et de l'avoir signalé au guichet). Au retour, prenez le bateau touristique, entièrement vitré, qui part de la Glorieta Fernando VI. Vous aurez la sensation de naviguer comme les rois d'autrefois ! Le moment est venu de retourner à Madrid, en rejoignant à nouveau la gare.

Une escapade à Aranjuez


CE QU'IL FAUT SAVOIR

Le premier week-end de septembre est idéal pour visiter Aranjuez : il s'agit de l'anniversaire de la mutinerie d'Aranjuez, qui est commémorée avec la participation de plus de 200 personnes en costumes d'époque.