=

Le Chemin de la langue castillane




  • Livre sur un pupitre à la bibliothèque du monastère de Yuso. San Millán de la Cogolla, La Rioja

Nous vous proposons de découvrir les décors où est née la langue castillane. Vous découvrirez des reliques et des monuments impressionnants.


XNous utilisons des cookies pour améliorer l’expérience des utilisateurs. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Pour de plus amples informations.

Le Chemin de la langue castillane


Itinéraire

  • San Millán de la Cogolla (La Rioja). Ses monastères de Suso et Yuso sont le berceau du castillan. C'est entre leurs murs qu'a été conçu le premier spécimen écrit de cette langue romane, les « Glosas Emilianenses ». La bibliothèque du monastère de Suso conserve d'anciennes bibliographies d'une grande valeur. Les deux monastères sont classés au patrimoine mondial.
  • Monastère de Santo Domingo de Silos (Burgos – Castille et Léon). Monastère de Santo Domingo de Silos (Burgos – Castille et León). C'est là qu'ont été écrites les « Glosas Silenses », une autre des premières manifestations écrites en castillan. Pendant la visite, vous pourrez écouter les chants grégoriens de ses moines.
  • Valladolid. Elle possède une université et c'est dans cette ville que sont nés des écrivains de renom comme José Zorilla ou Miguel Delibes. Miguel de Cervantes, auteur de Don Quichotte, a vécu, lui aussi, à Valladolid, et dans ses œuvres apparaissent différents recoins de la ville que vous pouvez visiter.
  • Salamanque. Elle possède l'université la plus ancienne d'Espagne. C'est là qu'Antonio de Nebrija a écrit la première grammaire en langue castillane. La ville apparaît dans d'importantes œuvres littéraires telles que « La Celestina » ou « El Lazarillo de Tormes ». Son vieux quartier est classé au patrimoine mondial.
  • Avila. Le souvenir de la poésie mystique de Thérèse d'Avila et Jean de la Croix reste vivant dans ses rues et ses monuments. La vieille ville et les églises de l'autre côté des remparts sont classés au patrimoine mondial.
  • Alcalá de Henares. C'est la ville natale de Miguel de Cervantes qui a laissé son empreinte encore évidente dans ses rues et ses monuments. C'est aussi là qu'ont vécu d'autres illustres personnages des lettres castillanes comme Quevedo. Son université et son quartier historique sont classés au patrimoine mondial.

pintando vars:

Le Chemin de la langue castillane


Informations pratiques

Comment faire l'itinéraire:
En voiture

Époque recommandée:
Toute l’année

Conseils et curiosités:
Alcalá de Henares, Avila et Salamanque appartiennent au groupe de villes du patrimoine mondial.


En savoir plus >