=

Route des Almoravides et des Almohades




  • Palais du Partal, Alhambra de Grenade.

L'Andalousie a été dominée par les Almoravides et les Almohades entre le XIe et le XIIIe siècle. Cette route découvre l'architecture arabe de cette époque-là, ainsi que des châteaux, des tours et des casbahs. Elle fait partie de l'ensemble d'itinéraires de l'héritage andalou.


XNous utilisons des cookies pour améliorer l’expérience des utilisateurs. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Pour de plus amples informations.

Route des Almoravides et des Almohades


Itinéraire 1: Départ

Le parcours que nous vous proposons a deux itinéraires qui partent de Tarifa (Cadix) et s'achèvent à Grenade.
  • Tarifa. Elle possède un très beau château du Xe siècle qui prouve l'importance qu'a eu la ville. De plus, rappelez-vous que c'est l'un des paradis de la planche à voile en Europe.
  • Algésiras. Ce fut la première ville d'Al-Andalus à passer aux mains des Almoravides au XIe siècle.

Route des Almoravides et des Almohades


Itinéraire 2: Vers la sierra de Malaga

  • Castellar de la Frontera. Son enceinte fortifiée et son alcazar sont un exemple de ville frontalière nasride.
  • Sur le chemin menant à Ronda. Vous trouverez de petites villes comme Jimena de la Frontera, Gaucín, Casares, Algatocín, Benalauría, Benadalid et Atajate qui se distinguent de par leur caractère traditionnel aux petites maisons blanchies à la chaux et aux ruelles sinueuses.

Route des Almoravides et des Almohades


Itinéraire 3: Par la province de Cadix et ses villages blancs

  • Alcalá de los Gazules. Elle possède des vestiges d'une forteresse audalouse.
  • Medina Sidonia. C'est une exemple de médina arabe et elle conserve des fragments de son enceinte défensive.
  • Cadix. Promenez-vous surtout dans la vieille ville et allez voir ses plages lumineuses.
  • Puerto de Santa María et Jerez de la Frontera. Dans la première se distingue le château de San Marcos, construit à partir de la structure d'une mosquée. Dans la deuxième, le passé andalou est représenté par son alcazar, son ancienne mosquée et les bains arabes. Nous vous recommandons de visiter quelques-unes des exploitations viticoles de ces communes.
  • Les villages blancs. Ce sont des ensembles monumentaux typiquement andalous situés dans la montagne. Beaucoup d'entre eux possèdent d'anciens châteaux, des remparts et de grandes tours et sont pleins de rues étroites formées par des maisons blanchies à la chaux. Parmi ces villages : Arcos de la Frontera, Zahara de la Sierra, Grazalema ou Olvera.

Route des Almoravides et des Almohades


Itinéraire 4: Tronçon final

  • Ronda. Les traces andalouses sont présentes surtout dans son vieux quartier fortifié. Des exemples : l'ancienne mosquée, aujourd'hui église de la Encarnación, le palais de Mondragón, la maison du roi maure et les bains arabes. De plus, la ville se située sur un ravin élevé et offre des vues panoramiques spectaculaires.
  • Vers Grenade. Vous trouverez des villes avec de grandes tours, des casbahs et de minarets comme Teba, Campillos, Vélez-Málaga, Alcaucín, Zafarraya, la Malahá et Las Gabias.
  • Grenade. C'est le dernier arrêt et la visite la plus surprenante avec l'impresionnante Alhambra, le Generalife et le quartier de l'Albaicín, classé au patrimoine mondial par l'UNESCO.

pintando vars:

Route des Almoravides et des Almohades


Informations pratiques

Comment faire l'itinéraire:
À pied, À cheval, À bicyclette, En voiture

Époque recommandée:
Toute l’année

Conseils et curiosités:
Outre la route en voiture, il y a des parcours recommandés pour pratiquer la randonnée, des sentiers équestres et des trajets que vous pourrez faire en vélo. La route est classée au rang de Grand itinéraire culturel européen.


En savoir plus >