=

Route des Nasrides




  • Bains arabes de Villardompando. Jaén.

Cette route, Grand itinéraire culturel, retrace l'histoire de l'ancien royaume de Grenade qui, du XIIIe au XVe siècle, fut gouverné par la dynastie nasride. Tout au long du chemin, vous trouverez des châteaux et des tours de guet qui rappellent les luttes entre musulmans et chrétiens.


XNous utilisons des cookies pour améliorer l’expérience des utilisateurs. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Pour de plus amples informations.

Route des Nasrides


Itinéraire

  • Navas de Tolosa. Vous trouverez aux alentours les vestiges des forteresses de Tolosa et Ferral, d'origine musulmane. C'est là que s'est tenue la célèbre bataille à l'issue de laquelle l'Andalousie s'ouvrit à la chrétienté.
  • Baños de la Encina, Bailén et Mengíbar. À Baños de la Encina, vous apprécierez son château califal du Xe siècle.
  • Andújar. En vous promenant dans son quartier historique, vous verrez des empreintes arabes dans les vestiges de la muraille, sur la tour de l'horloge ou à l'église Santa María, qui était jadis une mosquée.
  • Arjona. Vous y arriverez à travers un paysage d'oliveraies. Arjona fut le berceau du roi Alhamar, fondateur de la dynastie nasride. Le tracé de ses rues n'a pratiquement pas changé et la ville conserve une partie de ses murailles musulmanes.
  • Porcuna. Saviez-vous que Boabdil, le dernier monarque de Grenade, fut prisonnier dans son donjon ?
  • Linares, Baeza et Úbeda. Ces trois villes seront votre prochaine visite. Les deux dernières sont des villes du patrimoine mondial de par leurs ensembles de la Renaissance.
  • Jaén. À ce dernier arrêt, vous pourrez voir son Châteauet ses bains arabes, situés à l'intérieur du palais de Villadompardo.
  • Píñar. Dans la province de Grenade, cette fois, son ancien château se situe sur la même colline où se trouve la grotte de Las Ventanas, dont les surprenants effets de lumière et d'ombre fascinent le visiteur.
  • Iznalloz. Tous les étés est représentée ici l'une des batailles qui affrontèrent chrétiens et musulmans.
  • Maracena. Ses champs ont approvisionné pendant longtemps la Grenade nasride. C'est de cette époque que date l'église mudéjar La Encarnación .
  • Grenade. L'itinéraire s'achève dans cette jolie ville classée au patrimoine mondial, l'une des plus visitées de l'Espagne. Profitez-en sans vous presser et découvrez de célèbres monuments comme l'Alhambla.

pintando vars:

Route des Nasrides


Informations pratiques

Parcours total:
Un parcours de 240 kilomètres à travers les provinces de Jaén et Grenade. Mis à part les localités proposées, vous pouvez faire d'autres haltes sur le chemin.

Comment faire l'itinéraire:
En voiture

Durée approximative:
Les courtes distances qui séparent ses différents points d'intérêt (l'étape la plus longue ne dépasse pas 50 kilomètres) font de l'automobile le moyen de transport le plus confortable

Époque recommandée:
Toute l’année

Conseils et curiosités:
L'itinéraire traverse de beaux espaces naturels comme la sierra Morena, la sierra Magina ou la sierra de Cazorla et Segura. Vous pourrez y pratiquer plusieurs genres de sports. La gastronomie de la zone est délicieuse. N'oubliez pas de goûter les friandises préparées selon les recettes andalouses et la fameuse huile. Cette route fait partie de l'ensemble d'itinéraires de l'héritage andalou. Si cela vous intéresse, vous pouvez en faire d'autres comme la route du califat ou la route de Washington Irving.


En savoir plus >