=

Circuits dans la ville d’Ávila




  • Vue des remparts d'Avila avec la cathédrale au fond

La vieille ville et les églises de l'autre côté des remparts d'Avila sont classées au patrimoine mondial par l'UNESCO. Nous vous proposons deux parcours pour la découvrir.


XNous utilisons des cookies pour améliorer l’expérience des utilisateurs. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Pour de plus amples informations.

Circuits dans la ville d’Ávila


Itinéraire 1: Parcours 1. La ville des chevaliers

Découvrez les édifices liés à Avila en tant que « ville des chevaliers ». Le surnom est dû à la grande population d'aristocrates qu'elle a eue dans le passé. Quartier des Dávila. Il s'agit de quatre palais du XVIe siècle. Repérez les guerriers en relief sur la façade principale et la phrase énigmatique qu'il y a sous l'une des fenêtres : « Donde una puerta se cierra otra se abre » (là où porte se referme, une autre s'ouvre).
  • La tour des Guzmán. Elle abrite le Conseil provincial et une salle d'expositions À côté d'elle, vous verrez la statue de saint Jean de la Croix, célèbre auteur de la poésie mystique.
  • Palais de Superunda. Il a été construit à la fin du XVIe siècle par l'échevin d'Avila.
  • Le palais d'Almarza. C'est une demeure du XVIe siècle avec des blasons des familles Dávila, Águila et Guzmán. Il abrite la congrégation religieuse des Servantes de Marie.
  • Le couvent de Santa Teresa. C'est la maison natale de l'un des personnages les plus célèbres d'Avila. Elle conserve la chambre où est née Thérèse d'Avila, aujourd'hui transformée en chapelle, ainsi que le potager d'origine. Elle a aussi un musée avec des souvenirs de la sainte.
  • Le palais Núñez Vela. Il se trouve à côté du couvent et présente un magnifique plan de la Renaissance ainsi que des écussons des armes seigneuriales.
  • Le palais de Polentinos. Il abrite les archives générales militaires. On remarque sa façade plateresque et les médaillons qui apparaissent dans la cour intérieure.
  • La mairie et l'église San Juan. Elles se trouvent sur la place du Mercado Chico, ancien forum romain et marché hebdomadaire depuis l'époque des rois catholiques.
  • Le palais des Velada et le palais de Valderrábanos. Actuellement, ces deux édifices ont été restaurés en tant qu'hôtels. On remarque dans le premier la tour de coin sans créneaux. Dans le deuxième, la façade qui montre les armes de la famille.

Circuits dans la ville d’Ávila


Itinéraire 2: Parcours 2. Les Cuatro Postes.

Une route passant par de charmants ermitages et des demeures centenaires jusqu'à arriver au monument des Cuatro Postes, l'un des symboles d'Avila.
  • La cathédrale Salvador. Ce temple gothique est l'une des cathédrales les plus anciennes d'Espagne. Le poète García Lorca l'a qualifiée de « formidable dans sa noirceur sanglante ». Elle abrite l'œuvre de consécration de Vasco de la Zarza, le tombeau d'El Tostado. Elle possède un musée intéressant.
  • Le palais des Verdugo et le palais des Àguila. Ils ont tous les deux de jolies cours intérieures.
  • La chapelle de Mosén Rubí. Depuis plus d'un siècle, c'est la résidence des moniales dominicaines.
  • Le palais de Piedras Albas. Il a été construit au XVIe siècle et son jardin possède plusieurs pièces archéologiques. Il est actuellement Parador de Turismo.
  • L'ermitage San Martín. C'est le premier arrêt de l'itinéraire qui se trouve en dehors des remparts. Il a une tour mudéjar remarquable.
  • Monastère de la Encarnación. Il se situe dans le quartier typique d'Ajates et vous aidera à mieux connaître la vie de sainte Thérèse d'Avila. À l'intérieur se distingue la cellule de la sainte. Il possède un musée qui propose un parcours historique à travers la réforme de l'ordre du Carmel.
  • L'ermitage Santa María de la Cabeza. Bien que la construction originale date du XIIe siècle, il a été rénové en plusieurs occasions et garde une statue de Notre Dame de la Cabeza.
  • L'ermitage San Segundo. Édifice roman consacré au saint et avec une sculpture de celui-ci sculptée par Juan de Juni.
  • Cuatro Postes. C'est de ce monument qu'on a l'une des meilleures vues sur Avila. C'est une colonne en pierre datant du Moyen-Âge. La structure actuelle est du XVIe siècle et on raconte que la jeune Thérèse et son frère Rodrigue y furent surpris alors qu'ils s'apprêtaient à fuguer à la recherche du martyre dans les terres arabes.

pintando vars:

Circuits dans la ville d’Ávila


Informations pratiques

Comment faire l'itinéraire:
À pied

Époque recommandée:
Toute l’année